La tanière du Shaman

UWISHIN – parce que le chamanisme nous sortira de la crise

   nov 12

L’Institut français de Fès présentera Le Festival Européen de la Spiritualité les 20 et 21novembre au complexe Culturel Al Houria

CINEMA : Un Festival européen de la spiritualité à Fès

Fondé à Paris en 2008, le Festival Européen de la Spiritualité présente des films qui explorent les traditions spirituelles du monde entier et leurs diverses pratiques. Il vise, au sens large, tout ce qui touche à la vie de l’esprit. Son autre objectif est d’encourager l’émergence d’une nouvelle génération de réalisateurs dont les films traitent des différents aspects de la spiritualité et de l’expérience humaine.
L’originalité de ce festival réside dans le fait qu’aux côtés d’un jury, les internautes ont accès aux films sur Internet et peuvent participer au palmarès avec le Prix du Public.
Le Festival Européen de la Spiritualité a tenu à Paris sa 2ème édition en mars 2009. Ce sont les six films primés de cette 2ème édition qui seront présentés à Fès, ville hautement spirituelle et qui accueille chaque année, le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde et des rendez-vous du Soufisme international.


Films

*AMAZON FOREVER (Amazone pour toujours)
Brésil, France (2006) 90’
Fiction

Réalisation et scénario : Jean Pierre Dutilleux
Interprètes : Aurélien Wiik, Chief Ayupu , José Steimberg
Production : Elisabeth Wassmer , François Enginger
Nicolas, jeune cinéaste européen, atterrit dans un village amazonien, pour y tourner un documentaire sur une cérémonie tribale. Il tombe amoureux de la fille du Chef Ayupu.
Pour se rapprocher d’elle, Nicolas s’implique dans leur quotidien. Après avoir été initié aux coutumes locales, il est sensibilisé à la menace qui pèse sur ses nouveaux amis et la femme qu’il aime: la déforestation.
Cette aventure amazonienne donnera à Nicolas le sens de sa vie: combattre l’ignorance et l’insouciance.
Prix Planète


*BINT AL NOKHITA (La Fille du Capitaine)
Émirats Arabes-Unis (2008) 17’
Fiction
Réalisation : Khalid Al-Mahmood
Interprètes : Adel Al-Madrab, Ashwaq, Abdulla Saleh, Abdelrahman Al Zarouni
Production : Abdullah Hassan Ahmed
Mohamed a atteint l’âge où il doit grandir et dire au revoir à sa grand-mère.

Prix du meilleur court- métrage spirituel


*BOUDHA’S LOST CHILDREN (Les Enfants perdus de Boudha)

Pays-Bas, Thaïlande, France (2006) 97’
Documentaire

Réalisation et scenario : Mark Verkerk
Interprètes Adel Al-Madrab – Ashwaq – Abdulla Saleh – Abdelrahman Al Zarouni
Au coeur du Triangle d’or, un bonze charismatique initie de petits villageois à la boxe thaïe
et à l’amour du Bouddha. Entre film d’aventures et ode contemplative à la beauté du monde.
Prix du meilleur film spirituel européen
Prix du meilleur documentaire spirituel

*FERTILIZE
Belgique (2008) 8’ Fiction

Réalisation, scenario, montage et production : Senne Dehandschutter
Interprètes : Carmen Lauwers
Une jolie fille dans un univers imaginaire et futuriste affronte des milliers de guerriers. Seulement un est destiné à la rencontrer.
Prix du Public


*LE SEL DE LA TERRE (O Sal da Terra)

Brésil (2008) 90’ Fiction

Réalisation : Eloi Pires Ferreira
Interprètes : Luthero Almeida, Edson Rocha, Enéas Lour, Christiane Macedo, Emílio De Mello
Production : J. Olímpio
La vie d’un prêtre dans son «camion-église» qui de station service en station service où il célèbre la messe, va rencontrer sur sa route des personnages pittoresques.
Prix du meilleur film spirituel de fiction


*SIMULACRA
Thaïlande, États-Unis (2007) 4’ Animation

Réalisation, scénario, image, montage et production : Tatchapon Lertwirojkul
Son et musique : Naoto Kubo

Un robot découvre que sur sa planète la vie organique existe et décide de s’en emparer.
Prix du meilleur film spirituel d’animation


BINT AL NOKHITA (La Fille du Capitaine)

Émirats Arabes Unis (2008) 17’ Fiction
Prix du meilleur court-métrage spirituel
O SAL DA TERRA (Le Sel de la trre)
Brésil (2008) 90’ Fiction
Prix du meilleur film spirituel de fiction


Le Festival sera clôturé par une soirée Samaa avec l’Ensemble Al Anfass, Chant soufie, Tarika Tijania à Dar Batha

Faites tourner !

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>